Sandales Compensés Via Daim Kendall Black Spiga qUISt1

Opération Nez rouge

Crédit photo : Archives

Les bénévoles d’Opération Nez rouge ont effectué en 2017 pas moins de 460 raccompagnements sur l’ensemble du territoire de la MRC des Appalaches. Il s’agit toutefois d’une baisse si l’on compare aux 584 déplacements enregistrés un an plus tôt.

Bianca Garon, la nouvelle directrice de l’organisme Grands frères Grandes sœurs des Appalaches (GFGS) qui chapeaute la campagne locale, est satisfaite de l’édition qui a pris fin le 23 décembre dernier.

«J’ai adoré ça. J’avais de bons bénévoles et une belle équipe qui m’a aidée. Nous avons tous donné notre maximum afin que ce soit une réussite. Pour cette édition, nous avions à remettre l’organisation sur les rails. L’an prochain, nous viserons l’amélioration de toutes nos procédures et façons de faire pour rendre le service encore plus agréable», a-t-elle confié au Courrier Frontenac.

Selon Mme Garon, les conditions climatiques pourraient avoir joué un rôle sur le nombre de raccompagnements à la baisse. «Nous avons eu de bonnes soirées de froids extrêmes. Je ne peux pas le dire avec certitude, mais je pense que les gens sont moins sortis dans ces conditions.»

La récente campagne a permis de récolter environ 11 800 $, comparativement à plus de 14 000 $ en 2016. «Je crois qu’Opération Nez rouge est un bon moyen de financement. En même temps, nous aidons une bonne cause et rendons nos routes plus sécuritaires. Pour un organisme sans but lucratif comme le nôtre, le montant amassé n’est pas négligeable. Nous sommes toujours contents d’avoir ces argents qui vont servir aux enfants de la région», a-t-elle dit.

Enfin, le comité organisateur a pu compter sur la présence de 308 bénévoles afin d’assurer le service, soit moins que l’édition précédente qui en avait rassemblé plus de 380. «Le principal défi a été au niveau du recrutement. Nous avons remarqué que les gens s’inscrivaient moins rapidement. Il a fallu faire davantage de publicité et aller chercher les gens un peu plus à la dernière minute», a conclu Mme Garon.

Poster un Commentaire